Notre démarche

Un lait « direct producteur responsable », cela sous-entend quoi ?

Un lait direct producteur :
une relation entre vous et nous 

  • Nous revendiquons notre indépendance et cela n’a pas de prix !
  • Nous, producteurs laitiers, maîtrisons notre produit du début (c’est-à-dire sur nos exploitations) à la fin (vente aux consommateurs) et de ce fait nous sommes maîtres de notre façon de produire et de notre prix de vente ;
  • Nous voulons un prix juste pour vous consommateurs pour un lait de qualité et un prix juste pour nous éleveurs nous permettant de vivre décemment de notre métier.

Un lait producteurs responsables :
nous sommes responsables 

  • Vis-à-vis de vous consommateur
  • Vis-à-vis de nos pratiques envers nos animaux et envers l’environnement
  • Nous produisons notre lait d’après un cahier des charges que nous avons élaboré nous même
  • Nous recherchons l’autonomie alimentaire sur nos fermes c’est-à-dire en limitant les achats extérieurs, l’essentiel commence par la production par nous-même de tous nos fourrages
  • Dans un second temps nous recherchons l’autonomie protéique sur nos fermes, ce qui nous rend indépendant du soja importé.
  • Ainsi nous recherchons la maîtrise de la qualité des aliments consommés par nos animaux et donc de la qualité de notre lait.

Notre cahier des charges 

  • La localité : les exploitations sont situées exclusivement au sein du Parc Naturel du Perche
  • Le Parc Naturel Régional du Perche, un endroit magnifique et une véritable terre d’élevage grâce à ses prairies vallonnées, ses haies, ses étangs et mares. Nous avons voulu tirer avantages de ses atouts et nous avons voulu préserver ces paysages et sa biodiversité au sein de nos exploitations et notre activité d’élevage y contribuent. Notre lait possède ce gout de terroir percheron.
  • Un lait de qualité : l’alimentation de nos animaux est sans OGM car nous n’utilisons plus de soja, nos vaches mangent en majorité de l’herbe sous différentes formes selon la saison, et des études scientifiques démontrent qu’on augmente la teneur en Oméga 3 d’un lait par la consommation d’herbe fraîche.
  • Le respect du bien-être animal : nos vaches pâturent au moins 6 mois de l’année (plus si la saison est favorable) avec une surface minimale de 25 ares accessible par vaches, nos troupeaux sont limités à 99 vaches en salle de traite car au-delà, un vrai système de pâturage est difficile en France.

Fermer le menu